L’importance nationale des collections suisses de sciences naturelles

Agriculture, protection de l’environnement, infrastructures de transport : de nombreuses découvertes dans ces domaines sont fondées sur des connaissances provenant des collections de sciences naturelles. Plus de 60 millions d’objets sont stockés dans les différents cantons suisses. Ils ne sont cependant que difficilement utilisables pour la recherche moderne, car ils sont déterminés et classifiés de manière lacunaire et seul 17% des données relatives à ces objets est digitalisé. Pour soutenir durablement la Suisse fédérale comme place scientifique et site d’innovation, il convient de préserver son savoir d’expert et de promouvoir une infrastructure virtuelle pour la mise en réseau des collections d’objets et des bases de données. Des chercheuses et chercheurs planifient une stratégie visant à protéger les collections et à encourager leur utilisation par les scientifiques, les milieux de l’économie et la société.

L’importance nationale des collections suisses de sciences naturelles

L’importance des collections de sciences naturelles est multiple. Des objets connus et décrits permettent de déterminer des espèces végétales et animales. Il est donc essentiel que des exemples de reference soient accessibles. Les collections sont essentielles pour aborder des questions ayant trait à l’apparition et à l’évolution d’êtres vivants et de la diversité biologique.

Une grande partie de ce potentiel est en friche. La plupart des musées manquent de personnel formé pour s’occuper adéquatement des collections et pour classer et étiqueter les objets qu’elles contiennent. En investissant dans les collections actuelles, on pourrait en faire une infrastructure de recherche véritablement efficace.

Sous la coordination de l’Académie Suisse des sciences naturelles (SCNAT), des représentantes et représentants de l’Association des musées et des collections de sciences naturelles de la Suisse et du Liechtenstein (musnatcoll), de l’initiative « Global Biodiversity Information Facility Switzerland » (GBIF Suisse), du Centre suisse d’informations sur les espèces (Info Species) et de la Société suisse de systématique (SSS) ont posé les bases et les objectifs d’un « réseau suisse des collections d’histoire naturelle ».

La numérisation et l’accessibilité numérique des collections de sciences naturelles en Suisse sont porteuses d’avenir pour les scientifiques et pour le public. Le principe du portail en ligne consiste à mettre en relation les objets photographiés et scannés en trois dimensions avec des informations à leur sujet. Le réseau suisse des collections d’histoire naturelle stimulera l’innovation grâce à la combinaison de nouvelles techniques de traitement d’images, au grand nombre des objets répertoriés et à des bases complexes de données.

Edizione / Volume: 14 (1)
Dichiarazione Pagina: 4
Numero standard: DOI: 10.5281/zenodo.1481723

Fonte: Académies suisses des sciences (2019) L'importance nationales des collections suisses de sciences naturelles. Swiss Academies Factsheet 14 (1).

Temi associati

Collection entomologique
La Suisse fait un mauvais usage de ses collections scientifiques

La Suisse tend à faire mauvais usage de ses vastes collections de sciences naturelles, lesquelles contiennent plus de 60 millions d'objets. À l'heure actuelle, seulement 17 % des objets sont

Immagine: Naturhistorisches Museum Basel
National significance of Natural History Collections in Switzerland
National significance of natural history collections in Switzerland

Biological and geoscience collections form an important part of our rich scientific heritage and provide the basis for much of what we know today about our planet and how we

Immagine: Akademien Schweiz

Categorie

  • Geologia

Contatto

SCNAT
Piattaforma di Biologia
Casa delle Accademie
Casella postale
3001 Berna

+41 31 306 93 38
E-mail

Tedesco, Francese