Varietà con potenziale per la Svizzera

Sélection de variétés pour une agriculture durable

A l’avenir, la Suisse devrait produire d’avantage sur une surface agricole identique, en évitant l’augmentation de la pollution sur l’environnement. Des variétés adaptées aux lieux de production et au climat, résistantes aux maladies et aux ravageurs, permettent de bonnes récoltes et exigent moins de produits phytosanitaires. Différents projets de sélection sont en train de développer des variétés améliorées à l’aide de méthodes basées et sur le génie génétique vert et sur les méthodes conventionnelles.

A l’étranger, par exemple, des pommes de terre génétiquement modifiées (GM) résistantes au mildiou sont testées, ce qui permettrait de réduire de plus de la moitié les opérations de pulvérisation chimique, baissant ainsi leur impact sur l’environnement.1 La culture sélective de telles variétés est également possible par des méthodes conventionnelles. Ce type de culture exige cependant d’avantage de temps et – autrement qu’avec les procédés du génie génétique vert - de nouvelles variétés possédant d’autres caractéristiques sont créées qui, elles, doivent d’abord être introduites sur le marché.

Variétés GM pour la Suisse ?

Certaines variétés GM déjà cultivées ou en développement à l’étranger, pourraient présenter à l’avenir un réel intérêt pour l’agriculture suisse.

Une étude dans le cadre du PNR 59 a montré qu’en Suisse également, les pommes de terre et pommes GM résistantes aux maladies exigeraient nettement moins de traitement aux produits phytosanitaires, encourageant ainsi la biodiversité. Ce faisant, les bénéfices des agriculteurs connaîtraient une forte hausse grâce à la culture de pommes résistantes aux maladies.2

Selon des calculs établis par Agroscope, les betteraves sucrières GM tolérantes aux herbicides pourraient elles aussi générer jusqu’à 40 % de bénéfices en plus.3 De plus, les betteraves GM pourraient être directement semées dans le sol, sans labour préalable, ménageant ainsi le sol et évitant son érosion. L’impact de la culture de betteraves sucrières tolérantes aux herbicides sur la biodiversité dépend fortement du degré d’utilisation des herbicides. Des études montrent qu’il est possible de choisir une stratégie de gestion des mauvaises herbes qui encourage à la fois la biodiversité et des rendements agricoles élevés.4

Cependant, pas toutes les variétés GM utilisées avec succès à l’étranger ne présenteraient des avantages pour l’agriculture suisse. Ainsi, la pyrale du maïs est combattue avec succès avec des guêpes parasitoïdes dans la plupart des régions suisses. La culture de maïs GM résistant aux ravageurs n’est donc pas indiquée.2 De même, la culture de colza GM serait difficilement possible en Suisse. En effet, le pollen du colza est transporté sur de longues distances par le vent et les insectes, rendant ainsi difficile la coexistence de cultures GM et conventionnelles. De plus, le colza peut disséminer et se croiser avec des variétés sauvages apparentées.

Examples potentiels de l'application du génie génétique pour une agriculture durable en Suisse.

La variété de pomme populaire «Gala» devrait devenir résistante au feu bactérien et à la tavelure grâce aux avancées de la cisgenèse.

Mele resistenti alle malattie

Réduire l'utilisation de produits phytosanitaires grâces à des variétés résistantes au feu bactérien et à la tavelure
Dans le cas de variétés vulnérables, une culture de pommes de terre contaminées par le mildiou peut être totalement anéantie en quelques jours.

Patate resistenti contro la peronospora

Moins de produits phytosanitaires grâce à des variétés résistantes
Zuckerwürfel

Barbabietole da zucchero tolleranti contro erbicidi

Un management des mauvaises herbes efficace ménageant le sol

Littérature

(1) Dixelius C, Fagerström T, Sundström JF (2012) European agricultural policy goes down the tubers. Nature Biotechnology 30: 492–493. Lien

(2) Speiser B , Stolze M, Oehen B, Gessler C, Weibel FP, Bravin E, Kilchenmann A, Widmer A, Charles R, Lang A, Stamm C, Triloff P, Tamm L (2013) Sustainability assessment of GM crops in a Swiss agricultural context. Agronomy for Sustainable Development 33: 21–61. Lien

(3) Albisser Vögeli G, Burose F, Wolf D, Lips M (2011) Wirtschaftlichkeit gentechnisch veränderter Ackerkulturen in der Schweiz: Mit detaillierter Berücksichtigung möglicher Koexistenz-Kosten, Forschungsanstalt Agroscope Reckenholz-Tänikon (ART). Lien

(4) May MJ, Champion GT, Dewar AM, Qi A, Pidgeon JD (2005) Management of genetically modified herbicidetolerant sugar beet for spring and autumn environmental benefit. Proceedings of the Royal Society B 272: 111–119. Lien

D'autres thèmes?

Agriculture et paysage dans le grand-marais

Coexistence

Pour de nombreuses espèces de plantes, une coexistence des variétés génétiquement modifiées et conventionnelles est possible

Une moisson de maïs dans l'état de l'Iowa aux États-Unis.

Expériences internationales

Des variétés génétiquement modifiées contribuent à l'agriculture durable à l'étranger

Agroinfiltration bei Tabak.

Recherche suisse

En Suisse, les variétés génétiquement modifiées sont développées et étudiées en sécurité