• 25.10.2017
  • Comunicato stampa
  • Swiss Biodiversity Forum

Extinction des espèces – la Suisse n’est pas épargnée

Espèces éteintes en Suisse: Gomphe à pinces (Onychogomphus uncatus).
Immagine: Hansruedi Wildermuth
×
Espèces éteintes en Suisse: Gomphe à pinces (Onychogomphus uncatus).
Espèces éteintes en Suisse: Gomphe à pinces (Onychogomphus uncatus). (Immagine: Hansruedi Wildermuth)

Plantes, animaux et champignons ne disparaissent pas seulement dans la forêt tropicale, mais aussi chez nous. Dans le dernier numéro du magazine HOTSPOT « Le point sur l’extinction des espèces », le Forum Biodiversité Suisse de l’Académie des sciences naturelles met en évidence l’ampleur et les mécanismes de ce phénomène en Suisse.

Le nombre d’insectes a énormément reculé dans de grandes parties de l’Allemagne. C’est ce qui ressort d’une étude scientifique publiée la semaine dernière. De tels effondrements massifs des effectifs sont un signal d’alarme : ils préviennent qu’une extinction de grande envergure est en cours. Une extinction ne se produit pas du jour au lendemain ; elle progresse lentement. L’espèce considérée a d’abord de moins en moins d’individus, puis certaines populations disparaissent, son aire de répartition se fragmente toujours plus – et vient le moment où l’espèce s’éteint définitivement.

Des plantes, des animaux et des champignons ne disparaissent pas seulement dans la forêt tropicale, les récifs de corail ou les savanes d’Afrique, mais aussi chez nous. Avec chaque extinction disparaît un rameau sans autre pareil de l’arbre de vie qui s’est développé durant des milliards d’années – ce sont autant de pertes irréversibles que même les techniques les plus récentes ne permettent pas d’effacer.

Dans le nouveau numéro de HOTSPOT « Le point sur l’extinction des espèces », des scientifiques et des spécialistes de la biodiversité présentent les connaissances actuelles sur l’ampleur et les mécanismes de la disparition des espèces en Suisse.

  • Associazioni

HOTSPOT 36/17
  • 2017
  • Swiss Biodiversity Forum
  • Rivista

HOTSPOT 36/17 : Le point sur l’extinction des espèces

S’il est une modification de la biodiversité qui soit irréversible, c’est bien l’extinction d’une espèce. Avec chaque extinction disparaît une branche unique de l’arbre de vie construit au fil des millénaires. Tout aussi inquiétants sont les signes précurseurs, souvent sous-estimés et méconnus, accompagnant ces extinctions : l’érosion rampante de la diversité végétale dans notre pays qui est loin de se limiter aux espèces les plus rares, le recul de nombreuses populations d’insectes, l’appauvrissement insidieux des prairies au niveau local. Un sujet de préoccupation est aussi l’extinction des spécialistes, taxonomiste et systématiciens, capables de documenter ces changements. Le magazine HOTSPOT 36/2017 fait le point sur la situation, mais va plus loin encore : il aborde aussi des possibilités pour contrer cette spirale négative, par exemple avec des mesures concrètes pour la promotion des espèces, en invoquant une plus grande responsabilité individuelle et collective ou une protection de la nature basée sur l’évidence scientifique. Les illustrations de ce numéro de HOTSPOT présentent 8 espèces de plantes, animaux et champignons qui ont disparus de Suisse ces dernières décennies.

Tags

  • Argomenti
    • Clima (438)
    • Cambiamento climatico (364)
    • Ricerca (296)
    • Scienza (182)
    • Energia (177)
    • Altri risultati
  • Organizzazioni
    • CHIPP (103)
    • UFAM (87)
    • Forum for Genetic Research (86)
    • Accademia svizzera di scienze naturali (85)
    • ProClim (66)
    • Altri risultati
Mittente

Swiss Biodiversity Forum

Contatto

Dr. Daniela Pauli
SCNAT
Forum Biodiversität Schweiz
Postfach
3001 Bern


+41 31 306 93 40
E-mail

Diversity of life

Biodiversità

La biodiversité c’est la diversité de la vie. Ce portail explique en détail, ce qu’est la biodiversité et comment les espèces, groupes d’espèces et écosystèmes se portent en Suisse. En plus, le portail donne un aperçu des activités de recherche, d’observation, de recensement ainsi que les possibilités de formation et de formation continue en rapport avec la biodiversité dans notre pays.