• 15.04.2020
  • Notizie
  • Ufficio federale di meteorologia e climatologia MeteoSvizzera

Un mois de mars chaud au niveau mondial

bosco di faggio foglie
Immagine: M. Bolliger
×
bosco di faggio foglie
bosco di faggio foglie (Immagine: M. Bolliger)

Mars 2020 a été plus chaud de 0,68 degrés Celsius que la moyenne 1981-2010. En Europe, les températures ont été proches ou juste en dessous de la moyenne dans sa partie la plus occidentale, mais bien au-dessus de la moyenne autour de la mer Baltique et en Europe orientale.

Suisse : un mois de mars plus doux que la norme 1981-2010

La température en mars a souvent dépassé la norme 1981-2010 de 0,5 à 0,9 degrés Celsius au Nord des Alpes, localement de 1,0 à 1,2 degrés Celsius en Suisse romande. Dans les Alpes, les valeurs ont dépassé la normale de 0,8 à 1,3 degrés Celsius. En revanche, au Sud des Alpes, elles n’ont dépassé la normale que de 0,1 à 0,6 degrés Celsius. En moyenne nationale, la température en mars a dépassé la norme 1981-2010 de 0,8 degrés Celsius.

Plus chaud que la normale en Europe, surtout sur la partie orientale

En mars 2020, les températures ont été supérieures à la moyenne 1981-2010 dans la plupart des pays européens. Elles ont été particulièrement élevées dans certaines régions d'Ukraine et de Russie, mais ailleurs, elles ont été moins extrêmes que pendant les mois d'hiver précédents. Les températures ont été proches ou un peu en dessous de la moyenne dans les pays les plus à l'ouest de l'Europe. De manière assez inhabituelle ces dernières années, et de manière plus marquée qu'en janvier et février, les températures ont été inférieures à la normale sur et à proximité de l'archipel du Svalbard, où la banquise arctique a dépassé son extension moyenne de 1981-2010. L’anomalie thermique exceptionnellement élevée entre l'Islande et le Groenland a coïncidé avec une couverture de la banquise inférieure à la moyenne dans cette région.

En Europe, le mois a été presque 2 degrés Celsius plus chaud que la moyenne des mois de mars de la période 1981-2010. Mars 2020 a été 0,6 degrés Celsius plus froid que le mois de mars le plus chaud, qui a eu lieu en 2014. Mars 2020 est le sixième mois de mars le plus chaud en Europe depuis le début des mesures en 1979.

Importante anomalie chaude au-dessus de la Russie

Des températures bien supérieures à la moyenne ne se sont pas limitées à l'Europe orientale, mais se sont étendues à toute la Russie et à de nombreux autres pays d'Asie, et ont atteint les côtes ouest et nord de l'Alaska. Les températures ont également été bien supérieures à la moyenne au Mexique et dans les parties sud et est des États-Unis, dans certaines parties de l'Amérique du Sud, de l'Afrique centrale et du nord et de l'ouest de l'Australie, ainsi que sur une grande partie de l’Antarctique.

Plus froid que la norme sur le Groenland et une partie du Canada

Les températures ont été bien inférieures à la moyenne dans le nord et l'ouest du Canada, au Groenland et dans l'est de l'Antarctique. Il a également fait plus froid que la moyenne, mais à un degré moindre, sur une grande partie du sous-continent indien et de l'est de l'Australie, et sur plusieurs petites régions ailleurs.

Des zones martimes souvent plus chaudes

Bien que les températures aient été inférieures à la moyenne dans certaines parties de tous les grands océans, les températures de l'air au-dessus de la mer ont généralement été supérieures à la moyenne de 1981-2010, en particulier à l'est du Japon.

Tags

  • Argomenti
    • Clima (454)
    • Cambiamento climatico (352)
    • Ricerca (331)
    • Scienza (225)
    • Fisica (193)
    • Altri risultati
  • Organizzazioni
    • CHIPP (125)
    • Accademia svizzera di scienze naturali (118)
    • UFAM (99)
    • Forum sulla ricerca genetica (91)
    • ProClim (74)
    • Altri risultati
Mittente

Ufficio federale di meteorologia e climatologia MeteoSvizzera