• 22.06.2018
  • Comunicato stampa
  • Accademie svizzere delle scienze

Contre la pénurie de personnel qualifié en Suisse

Recommandations des Académies suisses des sciences pour la promotion MINT

Des enseignant(e)s qualifié(e)s sont important(e)s pour la promotion MINT.
Immagine: ChemieBW/Eppler (CC-BY 2.0)
×
Des enseignant(e)s qualifié(e)s sont important(e)s pour la promotion MINT.
Des enseignant(e)s qualifié(e)s sont important(e)s pour la promotion MINT. (Immagine: ChemieBW/Eppler (CC-BY 2.0))

La Suisse connaît une pénurie de spécialistes dans les domaines des mathématiques, de l'informatique, des sciences naturelles et de la technique (MINT). Des projets concrets, le réseautage des acteurs ainsi que l’implication des familles, des crèches, des conseillers en orientation professionnelle et des médias contribuent fortement à la promotion des compétences MINT.

Sur mandat du Secrétariat d’Etat à la formation, à la recherche et à l’innovation (SEFRI), les Académies suisses des sciences ont coordonné le programme de promotion MINT. Le rapport final MINT 2013–2016 comprend des recommandations d’action concrètes et des constats sur la promotion ainsi que sur l’amélioration des offres de formation:

– Grâce à l’encouragement de projets MINT, il est possible de développer des approches novatrices et de stimuler des coopérations entre les actrices et les acteurs. De nombreux projets ont un potentiel évolutif.

– Les manifestations de réseau qui réunissent des acteurs de toute la Suisse sont très utiles. Les échanges sur la base de projets concrets contribuent fortement à de nouveaux développements dans le domaine MINT.

– Un impact durable des projets MINT peut être obtenu grâce à la formation des nouveaux enseignants, la formation continue des enseignants ainsi que l’expérimentation et l’amélioration du matériel pédagogique.

– Le soutien étatique à des initiatives comme «La science appelle les jeunes», les «Olympiades scientifiques suisses» et la «Fondation suisse d’études» est très faible en comparaison internationale. Dans le domaine du soutien à l’encouragement précoce de la relève, un grand retard devra être rattrapé dans les prochaines années.

– Les livres scolaires et d’autres supports pédagogiques doivent être compatibles avec les plans d’études régionaux et il faut y faire référence. A côté des compétences spécialisées, il est aussi nécessaire de garantir des compétences didactiques.

– D’autres parties prenantes telles que familles, garderies, orientation professionnelle, actrices et acteurs des médias, etc. doivent également être prises en compte dans les offres extrascolaires MINT.

Des differences entre les filles et les garçons

La promotion MINT est un processus sur la durée qui commence dès la prime enfance. Son succès dépend de facteurs sociétaux et personnels. L’analyse a fait ressortir des différences liées au sexe qui s’accentuent avec l’âge. La publication «Offres extrascolaires MINT en Suisse» qui a également été élaborée dans le cadre du mandat MINT s’adresse à un public intéressé. Elle analyse les offres, montre les déterminants de la promotion MINT et les lacunes dans les offres, donne des recommandation sur le rôle des familles et de l’accueil extrafamilial, des écoles, de l’orientation professionnelle, des entreprises, de la formation tertiaire et des médias.

Des conclusions et des expériences importantes issues du mandat 2013 – 2016 sont intégrées dans les activités MINT actuelles des Académies. Des projets fructueux du programme de promotion MINT Suisse qui s’est achevé sont par exemple pris en compte pour une nouvelle étape de promotion dans le cadre d’un développement ou d’une focalisation. Le programme TecLadies a par ailleurs été lancé. Le domaine des offres d’enseignement et d’apprentissage extrascolaires est actualisé sous la forme d’une banque de données accessible au public.

Le mandat MINT du SEFRI a été conçu et réalisé par des expertes et des experts des Académies dans le cadre d’un travail de milice. La Conférence des directeurs cantonaux de l’instruction publique (CDIP) a également apporté un soutien technique.

Tags

Mittente

Accademie svizzere delle scienze