Il portale web «SCNAT sapere» offre orientamento. L’Accademia svizzera di scienze naturali (SCNAT) e la sua rete raggruppono lo stato delle conoscenze connesse alla Svizzera sulla base di solidi risultati scientifici – a disposizione della politica, dell'amministrazione, dell'economia, della scienza e della pratica.di più

Immagine: Tobias Günther, SNSF Scientific Image Competitiondi più

Agir contre les risques climatiques au niveau local

L’été 2022 en a été la preuve : les effets des changements climatiques sont perceptibles dans toute la Suisse et les communes sont de plus en plus vulnérables aux risques climatiques. L’outil en ligne « Adaptation aux changements climatiques » de l’Office fédéral de l’environnement (OFEV) aide les communes à identifier les risques auxquelles elles peuvent être exposées et à prendre des mesures adaptées.

cielo montagne nuvole atmosfera serale
Immagine: M. Bolliger

Les beaux jours de l’automne nous rappellent encore la période estivale particulièrement chaude et sèche qui a marqué cette année. En raison de cette sécheresse, les pâturages et les champs ont bruni dès l’été. En outre, les cours d’eau ont affiché des débits très faibles et des températures très élevées, ce qui s’est révélé mortel pour de nombreux poissons. Enfin, les fortes chaleurs ont eu un impact sans précédent sur les glaciers.

Une adaptation ciblée permet d’atténuer les effets des changements climatiques sur la société, l’économie et l’environnement. À ces fins, l’OFEV a développé un outil en ligne qui aide les communes à identifier les principaux risques climatiques qui les menacent, à protéger leur population et à adapter leurs infrastructures.

Une aide concrète

Les communes disposent de nombreuses possibilités d’agir. En planifiant et agençant des espaces verts, elles améliorent l’infiltration et l’évaporation des eaux, tout en créant des zones d’ombre. Dans le cadre de l’aménagement du territoire, les communes peuvent prévoir suffisamment d’espace pour permettre une meilleure circulation de l’air et une désimperméabilisation du sol sur le domaine public. La grande diversité des risques climatiques ainsi que les mesures qui en découlent peuvent toutefois représenter un défi de taille pour les communes disposant de ressources humaines et financières limitées.

« L’outil en ligne propose un aperçu simple et complet de la thématique complexe qu’est l’adaptation au climat », explique Giorgio Mas, directeur du service technique de Mendrisio, qui a déjà pu tester l’outil lors d’une phase pilote. Les effets des changements climatiques y sont traités dans neuf domaines différents : planification, construction et entretien, maîtrise des événements naturels, biodiversité, agriculture, économie forestière, santé, gestion des eaux, production d’énergie et tourisme.

L’outil en ligne questionne systématiquement les communes sur les effets du changement climatique qui les affectent actuellement ou les affecteront à l’avenir, tout en leur indiquant les mesures appropriées pour y faire face. Des liens vers des instruments et des bases utiles sont fournis aux communes qui ne seraient pas certaines d’être concernées par un risque donné, afin qu’elles puissent évaluer leur situation avec davantage de clarté. L’outil contient également un recueil de mesures efficaces qui ont déjà été mises en œuvre.

Tirer profit des mesures prises par d’autres communes

Jonas Stöckli, chef de projet en génie civil et planification de la commune argovienne de Zofingue, a également participé à la phase pilote. En 2017, des pluies diluviennes ont provoqué de graves inondations à Zofingue. Comme les épisodes de fortes précipitations deviennent de plus en plus intenses et fréquents du fait des changements climatiques, il est probable que ce genre d’événement se reproduise.

Pour Jonas Stöckli, ce sont donc surtout les exemples de mesures prises par d’autres communes sur cette thématique qui sont particulièrement utiles dans l’outil en ligne : « Ils sont une source d’inspiration pour la planification et aident à illustrer les projets auprès des décideurs ».

L’outil en ligne décrit par exemple la façon dont la commune bernoise d’Ostermundigen favorise les surfaces permettant l’infiltration afin que les canalisations ne soient pas surchargées en cas de fortes précipitations ou encore la façon dont la ville de Berne avertit par SMS les habitants des zones à risque en cas de crue.

Categorie