Il portale web «SCNAT sapere» offre orientamento. L’Accademia svizzera di scienze naturali (SCNAT) e la sua rete raggruppono lo stato delle conoscenze connesse alla Svizzera sulla base di solidi risultati scientifici – a disposizione della politica, dell'amministrazione, dell'economia, della scienza e della pratica.di più

Immagine: Tobias Günther, SNSF Scientific Image Competitiondi più

Il clima della Svizzera

Par rapport au dernier tiers du 19e siècle (1864–1900) jusqu'en 2017, la température moyenne en Suisse a augmenté d'environ 2,1 degrés Celsius (en supposant que la tendance des 30 dernières années se poursuive). Le climat futur de la Suisse subira d’une part l’influence de tendances régionales et mondiales ; d’autre part, des facteurs locaux joueront un rôle éminent en raison de la complexité de la topographie.

Modèles climatiques montrent que les températures devraient augmenter de façon significative dans l’ensemble de la Suisse au cours du XXIe siècle. Conjointement à ces changements, il faut compter avec des périodes chaudes et des vagues de chaleur estivales plus intenses et de plus longue durée, tandis que le nombre de journées et de nuits froides en hiver devrait diminuer.

Ils projettent aussi une baisse des précipitations moyennes en été dans l’ensemble de la Suisse et leur hausse pendant les autres saisons dans certaines parties du pays ; toutefois, des fluctuations naturelles à court et moyen terme se superposeront à ces tendances et prédomineront pendant quelques décennies. Le changement climatiques dépendra de combien et à quelle vitesse les émissions de gaz à effet de serre peuvent être réduites.

(Source : Coup de projecteur sur le climat suisse 2016)

colline montagna
Un mois d’avril entre hiver et été

La première décade du mois d’avril s’est révélée changeante dans le Nord et le plus souvent ensoleillée au Sud. Au Nord, il a neigé jusqu’à basse altitude au début du

Immagine: M. Bolliger
neve montagne estate valle
Des étés plus secs

Les étés suisses sont devenus nettement plus secs au cours des 40 dernières années. Outre une légère diminution des précipitations, l'augmentation de l'évaporation a contribué à peu près dans la

Immagine: M. Bolliger